Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/02/2010

QU'EST-CE QUE LE PARDON ?

 Le terme "Pardon" désigne, à l'origine, un pèlerinage breton. Les "pardons" de marins se sont étendus, au cours des temps, à la Batellerie et aussi parfois à la Plaisance.

L'idée d'organiser un pardon "Batellerie-Plaisance", rassemblant les deux composantes, a germé, en 1995, dans l'esprit de quelques responsables du Yacht-Club de la Haute-Sambre (YCHS), de Landelies (qui fêtait son dixième anniversaire), et d'anciens bateliers, chevilles ouvrières du Bateau-Chapelle. Les initiateurs ont pensé qu'il serait bienvenu de créer une occasion de rencontre entre mariniers professionnels et mariniers de loisir, de favoriser un rapprochement et des contacts amicaux entre utilisateurs de la voie d'eau, sans aucune distinction. En effet, ces deux catégories de navigants se croisent encore trop souvent ou naviguent de conserve en s'ignorant car ils se connaissent mal. Par ailleurs, le tourisme fluvial se développant de plus en plus, plaisanciers et bateliers seront de plus en plus amenés à se côtoyer.1er Pardon Batellerie-Plaisance 1995 03.jpg

 


1er Pardon Batellerie-Plaisance.

C'est en septembre 1995 qu'eut lieu le 1er Pardon BATELLERIE-PLAISANCE. Le port de plaisance de Landelies étant trop petit pour accueillir les bateaux de commerce (38m - spitz) et, de toute manière, la manifestation réclamant un symbole fort, ce furent les plaisanciers qui se déplacèrent et vinrent s'amarrer à Marchienne-au-Pont, auprès du Bateau-Chapelle, domicile administratif pour nombre d'entre eux, service social pour la plupart et haut-lieu chargé de signification affective pour tous les bateliers professionnels, en activité ou pensionnés, quelles que soient leurs conceptions philosophiques. Douze bateaux de plaisance (du YCHS et du YCDF - Yacht-Club Des Frontières - Erquelinnes) vinrent ainsi à la rencontre de la Batellerie. L'accueil des bateliers fut positif et amical. Les mariniers professionnels s'informèrent des intentions des organisateurs, qui exposèrent leur souci de créer les conditions d'un dialogue fait de compréhension et d'estime réciproque.   

2e Pardon Batellerie-Plaisance 1996 03.jpg2e PARDON BATELLERIE-PLAISANCE On sentait que cette manifestation répondait au souhait de beaucoup et l'on décida de rééditer l'opération annuellement. Après la première expérience, un comité fut mis sur pied rassemblant des représentants du Bateau-Chapelle, du YCHS (port de Landelies), du YCDF (port d'Erquelinnes) et de bateliers professionnels navigants. En 1996, la Marine répondant à l'invitation du Comité du pardon lui faisait le plaisir d'être l'Invitée d'Honneur de la manifestation et déléguait son patrouilleur fluvial P902 LIBERATION pour la représenter. L'accueil des Bateliers, à l'arrivée à Marchienne, au son des cornes de brume, fut un souvenir inoubliable de cette deuxième édition, qui voyait la participation de bateaux du YCHS, du YCDF et du BRYC (Bruxelles Royal Yacht-Club). 3e Pardon Batellerie-Plaisance 1997 08.jpg3e PARDON BATELLERIE-PLAISANCE En 1997, le 3e PARDON BATELLERIE-PLAISANCE fut le couronnement de la SEMAINE DE LA MARINE, organisée au port de plaisance de Landelies par le Yacht-Club de la Haute-Sambre, avec l'aide précieuse et le soutien logistique du service Information et Relations publiques de la Marine. Cette fois, l'Invitée d'Honneur, P902 LIBERATION, fut escortée par SAMBRE, ancienne vedette fluviale de la Force Navale et actuellement bateau-école du Corps Royal des Cadets de Marine, ainsi que par une flottille de 28 bateaux de plaisance des YCHS, YCDF, SNEH (Sports Nautiques de l'Eau-d'Heure) et YCHM (Yacht-Club de la Haute-Meuse). 4e PARDON BATELLERIE-PLAISANCE. En 1998, le comité du Pardon se voyait renforcé par l'arrivée de représentants du SNEF Yachting et de la Ville de Charleroi et pouvait ainsi compter sur un appui précieux de l'autorité publique. Le Pardon de 1998, le 4e, ouvrait officiellement la manifestation "La Haute-Sambre en Fête", qui devait remporter un franc succès, notamment à Erquelinnes et à Lobbes. 5e PARDON BATELLERIE-PLAISANCE. Le 5e Pardon Batellerie-Plaisance, qui marquait, lui aussi, le début des festivités nautiques de l'édition 1999 de "La Haute-Sambre en Fête", était honoré du patronage de la Ville de Charleroi. Et c'est par une après-midi ensoleillée de septembre que le nombreux public qui avait envahi les quais de Marchienne, animés par une brocante nautique, un tiercé de canards et les nombreuses péniches décorées de drapeaux (décorer leur péniche de drapeaux marque traditionnellement la participation des bateliers professionnels à une fête) put assister au défilé nautique ouvert, aux accents de la marche de la Marine, qui succédait à l'Hymne national, par la vedette fluviale P902 LIBERATION, escortée d'une trentaine de bateaux de plaisance, qui, comme le veut la Tradition, saluèrent le Bateau-Chapelle par trois coups brefs de corne de brume. La séance académique du Pardon, présidée par le Bourgmestre de Charleroi, fut suivie de l'inauguration d'une exposition-Marine de qualité, sur le thème: "La Marine hier, aujourd'hui et demain". Le souper du Pardon rassembla quelque 200 personnes, bateliers professionnels, marins et plaisanciers dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Les retours à bord furent parfois difficiles ...  Le dimanche matin, un nombreux public, parmi lequel des associations batelières et patriotiques représentées par leur drapeaux, participa à la messe du Pardon, concélébrée par l'Aumônier des bateliers et un abbé plaisancier, qui, comme les autres plaisanciers, avait défilé, la veille, à bord de son bateau. A l'issue de la bénédiction des bateaux, une dernière rencontre fraternelle rassembla tous les participants, à l'occasion de la clôture officielle du Pardon. 6e PARDON BATELLERIE-PLAISANCE Lors du 6e Pardon Batellerie-Plaisance, on fêta la 5e participation de la Marine. Cette manifestation fut le point d'orgue d'une "Haute-Sambre en Fête" 2000 particulièrement étoffée, changement de millénaire oblige. Il faut souligner que le patronage actif de la Ville de Charleroi, ainsi que le soutien et la participation de la Marine ont beaucoup contribué à renforcer le caractère festif du "Pardon de Marchienne", qui est devenu, de fait, un "Pardon Batellerie-Marine-Plaisance" et tous ne peuvent que s'en réjouir. Cette situation fut d'ailleurs officialisée en début 2001. En effet, le Chef d'Etat-Major de la Marine, répondant au souhait du comité du Pardon, accepta que la manifestation s'appelle désormais : "Pardon Batellerie-Plaisance-Marine". 7e PARDON BATELLERIE-PLAISANCE-MARINE. Le 7e Pardon Batellerie-Plaisance-Marine a eu lieu en 2001. Il fut honoré de la présence de deux Amiraux : l'ancien (Amiral de division Michel VERHULST) et le nouveau Chef d'Etat-Major de la Marine (Amiral de Division Michel HELLEMANS). On y inaugura un monument au Pardon, reprenant les symboles des 3 composantes du Pardon : la Batellerie (une ancre et une hélice), la Plaisance (une barre à roue) et la Marine (une ancre). 8e PARDON BATELLERIE-PLAISANCE-MARINE. Le 8e Pardon Batellerie-Plaisance-Marine vit, en 2002, le Flambeau de l'Amitié, arrivé de Flandre, par bateau, allumer la Flamme du Pardon, qui brûla durant toute la manifestation, symbolisant l'Amitié et la Solidarité entre navigants. 9e PARDON BATELLERIE-PLAISANCE-MARINE. A l'occasion du 9e Pardon Batellerie-Plaisance-Marine, la manifestation a pris un caractère international, de par la participation de yachts néérlandais. Nos amis flamands étaient aussi de la partie, toujours plus nombreux, et l’on remarqua particulièrement la présence amicale d’une importante escadre du VVW. C’est ainsi qu’une cinquantaine de bateaux ont défilé, applaudis par le nombreux public. Le soir, 240 convives se retrouvaient dans la joie et l’amitié partagés. 10e PARDON BATELLERIE-PLAISANCE-MARINE. La 10e édition du Pardon, placée sous le patronage de la Ville de Charleroi et du Cercle Royal Mars & Mercure et soutenue par le service "Image et Relations Publiques" de la Composante Marine (Défense), ainsi que par l'Office de Promotion des Voies Navigables, a connu un grand succès de participation (une soixantaine de bateaux et un nombreux public). 11e PARDON BATELLERIE-PLAISANCE-MARINE. Le 11e Pardon était, quant à lui, inscrit à l'agenda officiel "175-25" des festivités commémorant le 175e anniversaire de l'indépendance de la Belgique et le 25e anniversaire de la Belgique fédérale. La présence d'un ponton tout nouvellement installé facilita beaucoup l'amarrage des plus petits yachts. La "Flamme de l'Amitié" fut amenée symboliquement d'Ostrowa (Roumanie) par le VVW "Toervaren", nouveau membre du Comité du Pardon. La manifestation put aussi compter sur un nouveau partenariat : celui de la Fédération Francophone du Yachting Belge (section "Plaisance, Tourisme Fluvial") et accueillit notamment la vedette BRUOCSELLA, représentant officiellement le Port de Bruxelles. 12e PARDON BATELLERIE-PLAISANCE-MARINE. Le 12e Pardon fut un grand cru. La "Flamme de l'Amitié" fut amenée par la Marine, à bord du P902 LIBERATION, et la "Flamme du Pardon" fut allumée par le Commandant de la Composante Maritime de la Défense : l'Amiral de flottille Jean-Paul ROBYNS, en présence notamment des Généraux major André LEJOLY et Michel VANDEPUTTE, ainsi que de personnalités représentant la Ville de Charleroi. Le Corps Royal des Cadets de Marine alignait le bateau-école SAMBRE et le Port de Bruxelles était représenté par la vedette BRUOCSELLA. Il faut aussi souligner la participation significative des bateliers, ainsi que celle du monde de la Plaisance, de Belgique, de France et Grande-Bretagne, sans oublier le Corps des Torpilleurs et Marins, les Chasseurs-Carabiniers de Thuin, ainsi que les délégations et drapeaux des Anciens de la Marine, associations patriotiques et batelières et Anciens Combattants. 13e PARDON BATELLERIE-PLAISANCE-MARINE. Le 13e Pardon eut lieu les samedi 29 et dimanche 30 septembre 2007, sous une pluie battante mais le soleil était dans les coeurs. La Flamme de l'Amitié fut amenée par le Corps Royal des Cadets de Marine (CRCM). 14e PARDON BATELLERIE-PLAISANCE-MARINE. Le 14e Pardon, par contre, a connu des conditions atmosphériques particulièrement agréables, ainsi qu'un record de participation (plus de 70 bateaux). La manifestation se déroule désormais sur le même schéma et offre aux navigants l'occasion de se retrouver dans un cadre chaleureux. La Flamme de l'Amitié fut amenée par la Fédération Royale des Sea Scouts et Sea Guides de Belgique. Le public a pu, cette année, monter à bord du patrouilleur P902 LIBERATION, le dimanche après-midi, et le visiter gratuitement. Le lundi, c'était au tour des écoles de découvrir la vedette, un info-bus de la Défense présentant aux jeunes les possibilités de carrière au sein de la Défense. 15e PARDON BATELLERIE-PLAISANCE-MARINE. Le 15e Pardon a vu les Bateliers amener la Flamme. La foule était au rendez-vous. 16e Pardon. Le 16e Pardon aura lieu les samedi 25 et dimanche 26 septembre 2010. La vedette P902 LIBERATION, Invitée d'Honneur et représentant officiellement la Marine y participera pour la 15e fois consécutive. Par ailleurs, les Anciens de la Force Navale amèneront la Flamme de l'Amitié. Bienvenue à tous à cette fête de l'amitié ! Iedereen welkom !

Les commentaires sont fermés.